Ironman 70.3 Vichy – 26 août 2017

Au mois de Juillet, il a déjà tenté de se frotter à Fred Van Lierde, sans succès. Didier renouvelai l’expérience sur le 70.3 de Vichy, mais en pleine préparation pour Hawaï, le belge était trop fort. Tant pis, Didier assurera le show à la place !

Le retour de Didier :

 » Voici mon compte rendu de ma participation à l’Ironman 70.3 de Vichy (autrement dit un half mais ça fait moins classe!)

Samedi matin 03H45 le réveil sonne, je tombe du lit et me motive à manger une assiette préparée la veille au soir et qui doit me permettre de tenir le choc pendant l’épreuve.

Après avoir rassemblé mes affaires me voilà parti à pied pour rejoindre l’aire de départ à 06H. J’ai le temps de me préparer mentalement à la course pendant les 3kms de trajet, d’autant qu’à cette heure là on ne croise pas grand monde à Vichy!

Durant tout le trajet, une question me taraude : est ce que la combinaison sera autorisée ou non? Arrivé sur place, le speaker annonce la mauvaise nouvelle, pas de combinaison car la température de l’ eau est supérieure à 24,6°C. Après avoir pris un coup au moral car la natation n’est pas mon sport fétiche, je me dis que nous serons tous à la même enseigne et que même si je n’ai jamais fait cette distance sans combinaison et bien là, je ne peux plus reculer!

Je décide donc de m’inscrire dans le sasse 43-47 minutes et plouf à l’eau! Finalement je boucle le parcours en 51 minutes et sort de l’eau complètement sonné en gratifiant le public d’une chute sur le tapis et n’arrive même pas à reconnaitre la voix de mes fils dans le micro du speaker qui leur avait proposé de m’encourager pour l’occasion, ça commence pas terrible tout ça!

Après avoir repris mes esprits suite à une transition bien longue (+ 5 minutes), me voilà parti pour le parcours vélo avec 15 premiers kilomètres qui furent compliqués pour moi car j’avais toujours les jambes lourdes de la natation et penais à faire plus de 30Km/h de moyenne. Heureusement, je suis resté concentré sur mon effort et j’ai enfin pu accélérer en prenant soin de ne pas me prendre de cartons car les arbitres avaient tendance à en distribuer facilement! Remontant les autres particpants un à un j’ai réussi à me faire plaisir sur ce parcours avec une moyenne horaire finale de 33,5km/h, tout en cherchant à ne pas en faire de trop car le semi- marathon m’attendait avec une température ambiante de 35°C au programme!

J’ aborde donc le semi avec 2 idées fixes en tête : maintenir un rythme de 12km/h de moyenne et tout lâcher dans les 5 derniers kilomètres (dixit coach Arnaud). J’ai réussi ce pari et je me suis vraiment éclaté en profitant pleinement des quelques mètres qui précédent l’arrivée pour poser sur les photos souvenirs non sans une certaine auto dérision, je l’avoue!

Au final 5h32, 912ème sur 1907 finishers (2400  au départ) et des souvenirs plein la tête. Une course que je garderai longtemps en mémoire, c’est certain !!! »

Didier Segonds

Résultats (1,9km / 90km / 21km) – 2147 inscrits :

Nom Class Temps Class. Cat. Nat T1 Vélo T2 CAP Club
Frédérik Van Lierde 1 3h46’02 1 25’25  2’18 2h02’43  2’12 1h13’25
Didier Segonds 827 5h32’02 125 51’01 5’05 2h43’13 6’25 1h46’18 TSC

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.tricoueron.org/tsc/2017/09/ironman-70-3-vichy-26-aout-2017/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.