Quelqu’un pour Gérardmer ?

Fameuse question posée à mes amis et aux collègues de club. L’absence de réponse positive sonne pour moi comme un objectif.

Gérardmer se situe à 780km de Nantes dans le Ballon Vosgien. Pour notre expédition avec ma copine, (elle, elle n’a pas eu le choix ;-)) nous avons rencontré un mec sympa Wilfried, il loue des Vans aménagés pour un weekend ou une semaine (http://www.travel-camper.com/). LET’S GO !

Au programme :

La course est prévue le samedi 5 septembre 2015, départ 9h30. La natation se déroule dans le Lac de Gérardmer, sortie à l’australienne après 1,4km enchainé des 500m restant. Le parcours vélo est constitué de 3 boucles de 31km avec 3 bosses : Montée du Poli (795m) 1,5km à 6,6% de moyenne, Cole des Feignes (954m) 3,5km à 5,7% puis Col de Grosse Pierre (955m) 3,4km à 4% au total 1900m de dénivelé positifs. Et pour terminer 21km de course à pied autour du Lac (3 boucles de 7km) avec deux petites bosses et un parcours mixte entre chemin et route.

La course :

XL_Gérardmer go

Grace à une bénévole nous avons pu garer le Van à quelques dizaines de mètres du départ, le vélo a été déposé au parc la veille donc no stress (ou pas !). Au petit matin une brume s’échappe du Lac, à ce moment je ne sais pas si c’est bon signe… Il s’avère qui oui, la température de l’eau est de 21°C. Il faisait meilleur dans l’eau qu’à l’extérieur. Les sensations sont bonnes sur la première partie malgré une forte cohabitation dans l’eau. Nous étions 1524 au départ. J’arrive à poser ma nage et garde un bon rythme, la sortie à l’australienne est sympa et les derniers 500m sont sur le même tempo. Fait nouveau pour moi, j’ai même réussi à doubler des participants. Lors de la transition je prends mon temps pour être le plus à l’aise possible car les choses intéressantes vont commencer !

La première boucle de vélo est un test, pour mieux gérer les deux suivantes… 2 km après le parc à vélo première difficulté la Montée du Poli au milieu des pins. C’est une route escarpée. Au sommet 1er ravitaillement après s’en suit une descente et un faux plat montant, les jambes sont là et surtout le paysage ! Nous passons au-dessus du Lac de Longemer. Puis nouvelle montée plus régulière mais beaucoup plus longue, nouveau ravitaillement et nouvelle descente. La troisième bosse est semblable à la deuxième s’en suit une belle descente rapide avec de beaux virages (je ne suis pas champion en descente donc j’appréhendais cette difficulté). Je me suis fait doubler par des fusées… Je me dis que la deuxième boucle sera mieux, car rassuré par mes trajectoires. Passage par Gérardmer, première boucle faite c’est parti pour une autre. Changement par rapport à la première boucle des supporters sont désormais plus nombreux dans la Monté du Poli. On se croyait dans une étape du tour de France, une banane d’enfer pour la deuxième boucle. Je gère mon effort et tout se passe bien ! Et un dernier tour pour le fun, même rythme que la deuxième boucle en ajoutant une pause pipi…

Je pose le vélo et m’élance pour la course à pied. Une vague d’émotion me traverse, je me sens heureux d’être au milieu de tout ce public, ma copine pour m’encourager, et je me dis que c’est pour ces moments là que l’on s’entraine pendant des semaines ! Les trois boucles se sont enchainées simplement sans grosses difficultés malgré deux bosses et des montées de marches… On cours même sur l’eau ! Ils sont trop forts à Gérardmer. La deuxième et troisième boucle sont plus rapides, mes jambes sont de mon côté ;-). L’arrivée se profile et sur tapis rouge en plus ! Les spectateurs nous applaudissent. Objectif atteint !

Le ravitaillement final est digne de la gastronomie d’après course : tarte flambée, bière, tartiflette, des tonnes de fruits … à cela on rajoute un bon massage !

Le résultat :

XL_Gérardmer càpFinisher en 5:57:38 à la 367ème place sur 1427. Une natation en 33:03, un vélo en 3:28:32 et une course à pied en 1:46:21. Mais ce qui est le plus important c’est le plaisir que j’ai pris lors l’épreuve.

En résumé, une super épreuve avec une organisation au top, des bénévoles supers sympas et un décor verdoyant magnifique. Je vous conseille ce triathlon fort en émotions.

Merci aux supporters Belges de la montée du Poli qui m’ont donné énormément d’énergie.

De notre côté nous avons prolongé notre séjour du côté de la route des Vins d’Alsace pour une récupération au top : Kouglof, Bretzel, Bière allemande, choucroute…

Quelqu’un pour l’Alpes d’Huez ? 😉

Lien Permanent pour cet article : https://www.tricoueron.org/tsc/2015/09/quelquun-pour-gerardmer/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.